La vacance commerciale est-elle une opportunité pour créer de nouveaux espaces de bureaux ?

La crise du COVID a été meurtrière pour le commerce spécialisé : fermeture des magasins ou activité à bas régime pour respecter les jauges, la baisse de fréquentation et de chiffres d’affaires sera fatale à beaucoup de magasins. Certes les bars et restaurants, le plus durement touchés, se relèveront car nous mourons tous d’envie d’y retourner.

Mais les boutiques de mode et d’hygiène beauté ? Rien de moins sûr, en tout cas en beaucoup moins grand nombre : les chiffres d’affaires ont chuté de plus de 20% mais les ventes web ont exemple de +30% ! Et les habitudes digitales vont durer après la crise.

Sans parler du télétravail (on parle de 2 jours par semaine), le lent retour des touristes (en particulier chinois, pas avant 2023/24) :

La baisse de fréquentation de 45% boulevard Haussmann à 60% sur les Champs Elysées a fait exploser le taux de vacance en centre ville à plus de 25%

Parallèlement les entreprises reconfigurent leurs bureaux pour s’adapter à ces nouveaux modes de vie et de travail : les locaux commerciaux laissés vacants sont une vraie opportunité et l’offre de rachat de murs commence à se développer, sans rachat de fonds de commerce évidemment

Les prix en rdc sont 20 à 30% moins cher qu’en étage et même les professions règlementées s’y installent de plus en plus (avocats, notaires…)

Seule contrainte : il faut trouver le bon local pour votre activité : luminosité, configuration et possibilité de créer des espaces de confidentialité, rapport de surface entre sous-sol et rdc. Mais si on trouve le bon équilibre on peut réaliser une excellente affaire par rapport au prix des bureaux classiques.

Et pour trouver la perle rare, les services d’une chasseuse d’appartement sont indispensables !

Contacter nous, parlez-nous de votre projet, nous vous ferons gagner du temps et de l’argent !



3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout